Un vélo en bambou, vraiment?

URBAM Bamboo Bike Commuter
URBAM Bamboo Bike Commuter

 

 

 

 

 

Avez-vous déjà croisé un vélo en bambou dans la rue ? Il s’agit encore d’un objet rare, mais nous pensons que cela va changer.

 

 

Les propriétés mécaniques du bambou sont impressionnantes et permettent la construction de vélos durables et respectueux de l’environnement.

 

 

URBAM met sur le marché une gamme urbaine complète de vélos en bambou fabriqués à Düsseldorf en Allemagne.

 

Qu’est-ce que le bambou exactement :

 

Nous avons tous entendu parler du bambou, un matériau en vogue aujourd’hui, mais résumons ses propriétés principales :

 

 

Le bambou est une herbe : oui une herbe et non un arbre. Cela explique le réseau de racines qui lui permettent de repousser après la coupe sans être replanté.

 

Le bambou pousse extrêmement vite  : Certaines variétés poussent a la vitesse de 90cm/24h… imaginez, cela correspond à 37.5mm par heure, ou 6mm dans les 10 minutes qu’il faut pour chercher un café ! Cela dit l’espèce utilisée pour la construction des cadres de vélo croît moins vite mais plus en épaisseur et robustesse.

 

Le bambou est solide : absolument, la résistance en compression axiale est comparable à la brique ou au béton et en traction comparable à l’acier. Impressionnant pour un matériau créé par la nature et existant donc bien avant les matériaux  de synthèse modernes !

 

Le bambou est flexible : oui en comparaison avec la brique ou le béton, qui sont friables et cassants, le bambou absorbe les chocs et impacts. Cette flexibilité et capacité d’amortissement est la clé du confort des cadres en bambou, permettant de se passer de l’amortisseur de fourche lourd et fragile.

 

Le bambou est écologique et durable : le bambou est récolté après 3 à 5 ans, le bois demande 20-25 ans, cela rend le cycle de croissance du bambou bien plus rapide et ne provoque pas de déforestation.

 

Comment les tubes sont-ils connectés entre eux ?

cadre URBAM Bamboo bike
Detail du cadre en bambou URBAM

 

 

 

Les morceaux de bambou doivent dans un premier temps être parfaitement séchés, cela necessite plusieurs mois. Ensuite ils sont connectés entre eux afin d’obtenir la forme définitive du cadre.

 

Les connections sont réalisées manuellement avec un matériau composite comme ceux à base de fibre de verre ou de carbone. Les fibres de carbone sont par issues d’un procédé chimique très polluant, c’est la raison pour laquelle nous les remplaçons par une version naturelle en utilisant des fibres de chanvre.

C’est aussi visuellement plus agréable et naturel.

 

Une esthetique elegante et naturelle

Vous trouvez que le resultat est superbe en plus de protéger notre planète ? Nous aussi !

 

Prenez contact avec nous pour faire un essai

 

Write a comment

Comments: 0